Go to content; Go to main menu.
  
Accueil > Auteurs > Baker Rolland Et Heidi
Baker Rolland et Heidi Rolland et Heidi Baker ont commencé le Ministère Iris en 1980, et ont été des missionnaires pendant les vingt dernières années. Ils ont été tous les deux ordonnés en 1985, après avoir terminé leur Licence et leur Maîtrise à l’Université des études bibliques et de l’encadrement de l’église en Californie du Sud. Rolland est un missionnaire de la 3e génération. Il est né et a grandi en Chine. Il a été très influencé par son grand-père, H.A. Baker, qui a écrit « Vision beyond the veil », en français, « Vision au-delà du voile » ; un récit sur une vision d’ensemble du Paradis et de l’Enfer que des enfants ont reçu dans son orphelinat reculé dans le sud de la Chine deux générations auparavant.

Heidi a été fortement appelée sur le terrain quand elle avait 16 ans, et vivait dans un camp réserviste en tant qu’étudiante pour le service américain. Elle est venue à Jésus par un prêcheur de Navajo. Plusieurs mois plus tard, elle a été emmenée dans une vision durant plusieurs heures pendant lesquelles le Seigneur lui a parlé et lui a dit d’être ministre et missionnaire en Afrique, Asie et en Angleterre. Quand elle est revenue chez elle à Laguna beach, en Californie, elle a crée son ministère en profitant de toutes les opportunités qui pouvaient s’offrir à elle ; en faisant des missions de courte durée. Rolland et Heidi se sont rencontrés dans une petite église du Sud de la Californie, et se sont mariés six mois plus tard après avoir réalisé qu’ils étaient unis dans le même appel. Ils souhaitaient voir la restauration chez les pauvres et tous les opprimés et abandonnés du monde.

Rolland et Heidi ont passé 12 ans en Asie. Pendant les six premières années, ils ont conduit une croisade chrétienne dans les Philippines, à Taïwan, en Indonésie et à Hongkong. Ils ont utilisé leurs connaissances dans le média créatif et les arts ; et ont ainsi vu beaucoup de personnes venir à Jésus.

Après leur rencontre avec Jackie PULLINGER-TO, et après avoir travaillé dans son ministère pour les drogués à Hongkong, ils avaient cependant une profonde conviction que le Seigneur voulait changer l’orientation de leur ministère.

Ils avaient beaucoup de peine pour les pauvres et les opprimés. Ils s’interrogeaient sur les personnes qui étaient converties pendant leurs croisades et voulaient se re-concentrer beaucoup plus sur les besoins quotidiens de ceux dont ils s’occupaient. C’était un temps de changement. Ils ont commencé par mettre sur pied un programme pour les pauvres, premièrement dans le centre de Jakarta, en Indonésie ; pUis ils ont rajouté les SDF et les vieux du lieu le plus habité au monde, le centre de Kowloon à Hong-kong. Le Seigneur leur donna un cœur pour les pauvres et les abandonnés.

En 1992, ils sont partis pour préparer leur doctorat en théologie à King’s College, l’Université de Londres. En même temps, ils ont construit une église pour les SDF, pour les drogués et les alcooliques qui vivaient dans les rues de Londres.

En 1995, après 25 ans de patience et de prière, ils sont arrivés au Mozambique, le pays le plus pauvre au monde. Le gouvernement leur a offert un orphelinat horriblement délabré et négligé. Le gouvernement ne leur a rien promis, mais ils ont accepté cet orphelinat. Ils ont débuté avec 80 enfants, mais ils souffraient dans leur cœur pour tous les autres enfants qui étaient abandonnés dans les rues de Maputo. Après plusieurs années de guerre civile, des milliers d’enfants se sont retrouvés orphelins, abandonnés. Les mozambicains et l’équipe du ministère Iris ont commencé à recueillir ces enfants. Le Seigneur a montré son amour en leur donnant miraculeusement à manger chaque jour. De 80,ils sont passés à 320 enfants. Ils ont mis sur pied une église dans la communauté et ont vu beaucoup d’entre eux donner leur cœur à Jésus.

Les anciens directeurs de cet orphelinat de l’Etat étaient mécontents depuis que les Baker en étaient devenus les propriétaires, car le vol et la corruption avaient été alors stoppés.


Complotant avec une milice du gouvernement, ils ont émis des accusations et ont conduit à la mise en place d’un décret pour le ministère Iris, interdisant la prière, l’adoration, la louange, etc. ; et toute forme de nourriture « non conforme », la distribution de vêtement, l’assistance médicale. Si eux et les enfants à leur charge n’obéissaient pas à ces nouvelles règles, on leur laissait 48h pour quitter le pays. Heidi a été prévenue dans la foulée d’un contrat avait été mis sur sa vie, et qu’on ne lui autorisait pas le retour dans la propriété. Accablés et fatigués par cette lutte constante, ils ont dû évacuer l’orphelinat pour rejoindre leurs bureaux à la ville.

Au centre, les enfants sont entrés dans la salle de dîner, qui était également utilisés comme église, et ont commencé à chanter des chants de louanges et d’adoration de toutes leurs forces. Ils ont été frappés et on leur a répété qu’ils n’avaient pas le droit d’adorer Dieu. Un à un, ils se sont mis à faire les 20km qui les séparent de la ville à pieds. Ils ont dit à « papa Rolland » et à « maman Aida » qu’ils les suivraient partout où ils iraient parce qu’ils veulent adorer Dieu. Ne sachant pas quoi faire, les Baker ont crié à Dieu dans un désespoir total. Ils avaient tout perdu. Il n’y avait nulle part où ils pouvaient aller, pas même une casserole pour faire à manger à tous ces enfants. Une amie, Nelda Lawrence de l’Ambassade des Etats-Unis, leur a apporté son soutien en leur donnant un peu de riz et du chili. Heidi lui a dit : «nous avons beaucoup d’enfants, et le Seigneur a dit qu’il y en aura toujours assez ! » Ils ont prié sur les casseroles de riz et de chili et ont dit aux 50 enfants de s’asseoir. Et il y avait à manger pour tout le monde, même pour les Baker !

Deux autres missions, ayant entendu parler de cela, ont offert l’utilisation de certains immeubles inutilisés pour 3 mois. A la fin de cette période, le Seigneur leur a fait la grâce d’une Terre. Les enfants ont prié et intercédé avec l’équipe au complet, et croyaient en Dieu pour un autre miracle. Comme toujours, le Seigneur les a exaucé et leur a donné une grande tente de cirque, et certaines tentes usées de l’armée dans lesquelles les enfants pouvaient vivre.

Des trous ont été creusés en guise de toilettes, et tout le monde a prié pendant des mois pour avoir un puits, et de l’eau spirituelle venant des cieux (le Saint-Esprit).Le Seigneur a exaucé les deux prières et leur a donné un puits avec de l’eau, fraîche et potable, et a déversé son Esprit sur tous les enfants d’une manière puissante. Malgré les épreuves, les choses avaient beaucoup évolué en Christ. La plus grande joie pour le centre était qu’ils étaient libres d’adorer Dieu.

Le défi de pourvoir physiquement et spirituellement aux besoins de tous ces enfants dans des conditions indescriptibles de pauvreté et de méchanceté a été réussi en Jésus. Le découragement et la fatigue ont failli tant de fois provoquer l’effondrement des efforts du ministère au Mozambique, mais le Saint-Esprit a abondé en grâce et en pitié sur le ministère.

Par exemple, à un moment, Heidi est revenue aux Etats-Unis pour assister à une conférence sur le renouvellement. Elle était fatiguée par le travail et par les responsabilités de près de 300 enfants qui l’appelaient " maman Aida " L’ennemi a tout essayé pour l’empêcher de faire ce voyage. En effet, il était financièrement impossible de faire ce voyage, et deux médecins lui ont dit qu’elle ne pouvait absolument pas faire ce voyage parce qu’elle avait la Pneumonie.

Têtue qu’elle était, elle est quand même partie pour une journée et demie. Heureusement, au début de la conférence, Dieu lui a dégagé les poumons afin qu’elle puisse respirer correctement. Sa force augmentait chaque jour. Elle passait beaucoup de temps à recevoir les prières de gens pour l’équipe de son ministère. C’était difficile et en même temps réconfortant de recevoir après avoir prêché et enseigné pendant de si nombreuses années. Une nuit, elle sentait la douleur grandir en elle et gémissait pendant l’intercession pour les enfants du Mozambique. Des milliers d’enfants rejoignaient le ministère, et elle criait : « Non Seigneur, il y en a trop !! », et elle a entendu le Seigneur lui dire : « Regarde-moi dans les yeux. Donne leur à manger. » Il a pris une partie de son corps meurtri et il s’est transformé en pain, et elle a commencé à le donner aux enfants.

Puis le Seigneur a dit : « regarde-moi dans les yeux. Donne leur à boire ». Il lui a donné une coupe remplie de son sang et de l’eau qui avait coulé de son côté, elle a donné cela aux enfants. Le Seigneur a parlé dans son cœur et lui a dit : « Il y aura toujours assez à boire et à manger parce que j’en ai payé le prix avec ma vie. N’aie pas peur. Crois seulement ». Elle est retournée au Mozambique, rassurée et fortifiée.

Aujourd’hui, Rolland et Heidi poussent un cri pour la continuation des visitations du Seigneur que les enfants de l’orphelinat de H.A. Baker en Chine ont expérimenté. Ceci n’est qu’un commencement, beaucoup d’autres témoignages qui pourraient être communiqués sont accumulés. Que la Parole du Seigneur se répande dans les lieux les plus reculés du monde, et que les pauvres, les estropiés, les boiteux et les aveugles, ainsi que tous ceux qui n’ont jamais testé la bonté de Dieu soient conviés au banquet du Roi.

Depuis que cet article a été écrit, le ministère Iris s’est beaucoup développé et a ouvert près de 5000 églises partout au Mozambique et dans les pays voisins. Les désastreuses inondations de 2000/2001 ont été un vrai catalyseur et ont conduit à une irrépressible faim pour les choses de Dieu dans le camp ; et le Gospel continue de se répandre comme un feu de camp. Aujourd’hui, nous nous occupons de 2000 enfants dans nos centres, et nos églises prennent également des enfants. Jésus se révèle à travers des signes et des miracles, des visions et des songes, e nous n’avons jamais vu une telle moisson avant nous. Que le Seigneur de la récolte nous envoi des travailleurs !

article(s) du même auteur / 22 article(s)



details ajouter au panier

Baker Rolland et Heidi Apprendre à aimer

CHF 24.00
details ajouter au panier

Baker Rolland et Heidi Poussée par l'amour

CHF 21.00
details ajouter au panier

Baker Rolland et Heidi Compelled by love

CHF 15.00CHF 7.50
details

Baker Rolland et Heidi Compelled by love

CHF 25.00
details ajouter au panier

Baker Rolland et Heidi Accueillir le miracle

CHF 21.00